Notre histoire

image Regarder

1991

En juillet, les représentants de ces associations se rencontrent : Centre québécois de la déficience auditive (CQDA devenu ReQIS); Association des adultes avec problèmes auditifs (AAPA devenu CCSMM); Association des devenus sourds et malentendants du Québec (ADSMQ); et Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA).

Tous appuient la proposition que le service d’interprétation soit un OSBL et que l’on confie sa mise sur pied à l’Institut Raymond-Dewar (IRD) pour un mandat de deux ans.

Le premier rapport officiel produit par l’IRD au Conseil de la santé et des services sociaux de la région de Montréal Métropolitain (CSSSRMM) a été déposé au mois de décembre.

image Regarder

1992

Au mois de mai a eu lieu la première rencontre du conseil d’administration provisoire rassemblant les représentants des instances gouvernementales de la santé et des services sociaux :

  • M. Pierre-Paul Lachapelle (IRD)
  • Mme Marcelle Paulette (OPHQ)
  • Mme Anne-Claire Marcotte (CRSSSMM)

Et des organismes de Sourds et malentendants :

  • Mme Solange Pitre (RSAQ)
  • Mme Liliane Corbeil et M. Léon Bossé (ADSMQ)
  • M. Jacques Raymond (CAE)
  • M. Jean-Yves Vachon et M. Gilles Read (CCSMM)
  • Mme Valérie Bertin (ASLQ)
  • Mme Suzanne Cyr (AQEPA)
image Regarder

Fondation du Service d’interprétation visuelle et tactile (SIVET)

L’ouverture officielle des services a eu lieu le 14 décembre 1992 après un an et demi de discussions et dix-neuf rencontres du conseil d’administration provisoire.

image Regarder

1999 – 2000

Changement du statut de l’interprète au SIVET, les interprètes sont considérés comme des travailleurs salariés et non comme des travailleurs autonomes.

image Regarder

2001

Au mois d’octobre a lieu la signature de la première convention collective. Cinq (5) postes d’interprètes à temps plein sont créés.

image Regarder

2011

Adoption du premier code de déontologie du SIVET.

image Regarder

2012

En décembre, une journée de réflexion sur le SRV à l’UQAM est organisée par Anne-Marie Parisot, Alain Turpin et Suzanne Villeneuve. Cette journée de réflexion a rassemblé quelques figures importantes du Canada (Gary Malkowski, Frank Folino, Daniel Forgues, Ophélie Sylvestre, Louis Houbart, Marion Blondel, Natalie Baril et Yvon Duteau).

image Regarder

2013

Audiences publiques du CRTC sur l’ouverture d’un SRV au Canada

Le 24 octobre 2013, Anne-Marie Parisot, Alain Turpin et Suzanne Villeneuve ont participé aux audiences du CRTC sur la faisabilité de l’ouverture d’un SRV. Ils ont fait une allocution de 20 minutes, suivie d’une période de questions d’une heure. Ils ont défendu un modèle de fonctionnement du SRV reposant sur les services spécialisés en interprétation sociocommunautaire qui seraient responsables d’offrir le SRV. Ce modèle a été décrit dans un mémoire que le SIVET et l’UQAM ont déposé en mai au CRTC.

image Regarder

2016

Après un long processus de sélection, le SIVET a été nommé fournisseur des services d’interprétation français-LSQ par l’Administrateur canadien du SRV (ACS) le 18 mars 2016. Par la suite, le SIVET a travaillé à la construction de deux nouveaux centres d’appels pour accueillir les interprètes SRV à Montréal et à Québec. Le SIVET a ouvert six postes de chef d’équipe pour assurer le bon déroulement des opérations.

L’inauguration du centre d’appel à Montréal a eu lieu le 1er septembre 2016

L’ouverture officielle de SRV Canada VRS a lieu le 28 septembre 2016.

image Regarder

2017

Le Sivet a inauguré un troisième centre d’appel dans la région des Laurentides.

Adoption du code de déontologie des Services régionaux d’interprétation (SRI). Un code unique à tous les interprètes sociocommunautaires du Québec.

Code de déontologie
image Regarder

2018

Célébration des 25 ans du SIVET et dévoilement du nouveau logo.

Choix d’un nouveau nom-signe pour le SIVET suite au sondage réalisé auprès de la communauté sourde.